Les pièces vénitiennes (Le procès) – Samedi 30 septembre -20h30

d’après « Othello » et « Le Marchand de Venise » de William Shakespeare/ Par la compagnie Provisoire
durée : 1h15

Conception & mise en scène : Julien Guill
Dramaturgie : Guillaume Fargas
Jeu : Julien Guill, Dominique Léandri, Fanny Rudelle

TarifS : 15€ / 10€ / 6€ / paSS

 

Shylock, le juif, grâce au contrat qui le lie à Antonio, voit sa chance d’être enfn reconnu dans ses droits. Le contrat ne peut être honoré. Shylock réclame son dû et trouve alors la force de faire face aux humiliations. Mais la réalité le rattrape. Il est juif  : le contrat est caduc.

Othello, le maure, parvient à s’élever au niveau politique en épousant la flle d’un vénitien. Il s’attire alors la jalousie de ses pairs et devient la victime d’une machination qui le plonge dans une révolte sourde, silencieuse.
Il fnit par se donner la mort après avoir tué celle qu’il aimait.

Nous avons choisi de croire en la révolte de Shylock et d’Othello et de la mettre en scène pour en faire le procès. Aujourd’hui, il est impossible  de lire les « pièces vénitiennes » sans s’interroger sur l’Antisémitisme et sur la Ségrégation. Les crimes religieux et les crimes racistes sont encore trop
présents. Le public assiste aux violents combats que livrent, le Juif-Shylock contre le Chrétien-Antonio et le Maure-Othello contre le Vénitien-Iago.
Et on réalise qu’il n’y a pas de différence entre l’oppresseur et l’opprimé.
C’est une question de place. Il est alors de la responsabilité de chacun de se « dé-placer ».

Julien Guill