Onysos le furieux – Samedi 9 Septembre – 20h30

De Laurent Gaudé/ Par la 56 ème compagnie
durée : 1h30

Celui qui dit :  Malik Faraoun
Celui qui regarde : Serge Gaboriea

Site de la compagnie: la56eme.com / mail: la56emecompagnie@gmail.com 

TarifS : 15€ / 10€ / 6€ / paSS

Sur un quai de métro new-yorkais, un homme entame le récit de sa vie : de sa naissance dans les monts Zagros à la prise de Babylone, de sa fuite dans le désert d’Arabie jusqu’à l’Egypte, de sa traversée de la Syrie à sa dérive en Méditerranée pour accoster à Troie en guerre, son existence fut une succession de pleurs et de cris de jouissance, d’orgies et d’incendies. Mi-homme, mi-dieu, Onysos se rappelle, le temps d’une nuit, à la mémoire des hommes. Conscience antique qui vient leur dire « réveillez-vous ! ».

 

Au mois de juillet 2016, Valère Bertrand nous a offert la possibilité de travailler sur ce texte que Malik Faraoun couve dans sa poche depuis une
bonne dizaine d’années. C’est dans l’ombre accueillante du Pot au Noir que nous sommes parvenus en deux semaines d’ascèse et de plaisir à mettre en
espace, avec l’aide de Julien Léandri à la lumière et au son, la moitié de cette furieuse épopée et à la présenter au public.
Le 27 juillet 2016, Onysos mettait à feu Babylone, traversait la Mésopotamie et le désert d’Arabie, descendait aux enfers avant de passer la
Mer Rouge à la nage.
Nous revenons cette année en terrain connu pour fnir le voyage. Fin août et début septembre, au Pot au Noir, l’infatigable voyageur remontera le Nil, franchira les tumultueuses contrées de Phénicie et de Syrie, voguera sur la Méditerranée et ses îles tentatrices pour aller à Troie épouser
la cause perdue des troyens assiégés par les grecs. Le 9 septembre 2017, sur un quai de la station de métro « Babylon », à New York, Malik Faraoun alias Onysos nous fera le récit intégral de sa brûlante épopée.

Serge Gaborieau