Le Contraire de L’amour – Samedi 18 fevrier – 20h30

d’après Mouloud Feraoun, Journal, Points, 2011 Par la compagnie Passeurs de mémoire
Adaptation et mise en scène  Dominique Lurcel

Avec : Samuel Churin
Violoncelle : Marc Lauras
Lumière : Céline Juillard 
Scénographie : Gérald Ascargorta
Costumes : Angelina Herrero

Tarif unique : 8 €

Entre le 1er novembre 1955 et le 14 mars 1962, veille de son assassinat par l’OAS, Mouloud Feraoun, instituteur à Fort-National, en Kabylie,
romancier ami de Camus, a tenu son Journal. On y découvre le portrait bouleversant d’un homme déchiré entre ses racines et sa culture française, entre sa haine de toute violence et son adhésion progressive à la lutte et à la dignité retrouvée de son peuple.
On y lit la condamnation sans appel d’un siècle de colonisation, la prescience aussi d’un avenir sombre pour son pays… Et c’est aussi la rencontre avec un homme libre, d’une exigence morale sans faille, en quête d’une introuvable harmonie : un Juste face à l’absurde et au chaos.
Dans une partition à deux voix, texte et violoncelle intimement mêlés, Samuel Churin et Marc Lauras sont les passeurs d’une œuvre bouleversante où l’on découvre un homme d’un engagement sans précédent.

Leave a Reply

Your email address will not be published.